Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Nov

D'ici à là-bas... Et vice et versa.

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Sous le flash d'une AnB pas bien douée !

A défaut de pouvoir vous emmener au delà des nuages et ciel, au Pays Imaginaire comme saurait le faire une fée de saison, Elle vous convie à prendre place à ses côtés, au bord de la fenêtre, à contempler l'extérieur... De bas en haut, de Terre à Ciel...
Escapade nocturne...

Escapade nocturne...

Dans un silence matinal, la ville dort encore. Pourtant, la nuit vit. Dans notre sommeil, à travers les songes, l'on existe...
Le corps endormi, l'esprit, lui, subsiste.
Entre obscur et lueur...

Entre obscur et lueur...

Le voyage nocturne, d'entre les songes, pourrait-il être considéré comme une ascension?

Du paraître vers l'être...

De la masse vers l'esprit...

Du sensible vers l'intelligible...

Est-ce Morphée qui nous mènera vers l'essentiel?

Est-ce (le marchand (de)) Sable qui nous apportera de cette sagesse nécessaire à, dès la nuit passée, considérer le jour nouveau comme un présent des plus précieux?

Est-ce, au final, dans l'obscurité que l'on peut y voir le mieux?

Bonne nuit, Nuit! Bonjour, Jour!

Bonne nuit, Nuit! Bonjour, Jour!

La nuit s'achève, le jour se lève...
Le corps s'éveille, l'esprit revient d'entre les rêves...
Encore une nuit de passée, encore un jour à gagner...
En route pour un nouveau jour...

En route pour un nouveau jour...

Chaque journée est telle la page nouvelle d'un livre. Les mots filent, les pages défilent... Entre nos mains, sous les yeux ou par l'écoute, l'intrigue, aussi commune soit-elle, prend sens.

Finie la nuit, sourions, malgré les intempéries, au jour nouveau qui s'offre à nous...

Ce n'est pas parce qu'hier fut mal qu'aujourd'hui ne peut être bien.

Parce que la veille fut bien, il n'est pas avancé que ce jour ne sera pas mieux.

Hier fut ; maintenant est ; mais, est-ce que demain sera?

...

L'incertitude de connaître un lendemain devrait nous inciter à considérer l'instant présent comme le plus inestimable des précieux!

"(Sur)Vivons chaque nuit, chaque jour comme si demain ne nous appartenait pas, plus..."

Commenter cet article

Quichottine 06/12/2013 10:50

J'aime beaucoup ce billet et ses images.

Ta conclusion me plaît infiniment.
Il y avait dans une chanson... "comme si je devais mourir demain"... C'est ainsi qu'il faut vivre pour ne rien perdre de la vie.

AneverBeen 06/12/2013 20:36

A l'instant, si je dois penser à des chansons, j'ai en tête deux titres dont l'un du duo Pascal OBISPO et Natasha St PIER ; puis, un autre du groupe KYO.
Mourir Demain : http://www.youtube.com/watch?v=KZEVTPN1hvo
Chaque Seconde : http://www.youtube.com/watch?v=GQcs0OxxKAI
Bonne écoute! :)

A nouveau, de bonnes soirée et nuit par chez toi, Grande Quichottine.

Au plaisir! :)

Hécate 02/12/2013 18:45

Oh! quelle belle surprise....Photos, textes...si agréables . Lunaires pensées.

AneverBeen 05/12/2013 21:52

Bonsoir Dame Lunaire,

Il fut plaisant de te retrouver, même si brièvement, par chez Elle. L'on est ravie que ce partage, par ces illustrations et mots, ait su vous plaire.
Que la Dame de Lune prenne au mieux soin d'elle.
A cette autre fois, sur le fil et/ou ici-même...

Bonne soirée.

Chris 30/11/2013 18:11

Un coucou pluvieux.
Bon week end AnB

AneverBeen 05/12/2013 21:50

De notre part, un bonsoir frisquet. ;)

Chris 28/11/2013 15:28

Bonjour Anb,
Merci pour ton petit mot du côté de la mare.
Vivons au jour le jour, nous ne savons pas de quoi sera fait demain.
Je te tiens au courant.
Bon jeudi ensoleillé

AneverBeen 05/12/2013 21:49

Bonsoir Chris,

J'ai bien eu connaissance de ton mail. Je suis ravie que l'enveloppe t'est bien parvenue et ai su t'apporter un peu de ravissement. :)
J'espère que le weekend passé s'est passé au mieux par la mare et que la fin de semaine s'annonce au mieux.
Malgré quelques contrariétés, cela va pour Elle, nous. :)
Merci d'être venue aux nouvelles.

Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!