Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Jan

Où BALAVOINE l'accompagne à la rédaction...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Au fil des mots et pensées diverses, #Albums & singles

Daniel BALAVOINE a chanté S.O.S d'un terrien en détresse. Par sa chanson, BALAVOINE a chanté la peine, la détresse et non seulement les siennes.

Au grand loto de l'univers
J'ai pas tiré l'bon numéro
J'suis mal dans ma peau
J'ai pas envie d'être un robot
Métro boulot dodo

S.O.S d'un terrien en détresse _ Daniel BALAVOINE

Quand Elle était enfant, AneverBeen n'appréciait pas entendre cette chanson dont Elle trouvait la mélodie aussi triste que les paroles.

Quand Elle était enfant, Elle préférait écouter M(atthieu CHEDID) qui lui inspirait des pas de danse joyeux et des coiffures nouvelles pour son paternel. :D

Pourtant, fait étonnamment paradoxal, AneverBeen a toujours apprécié entendre la chanson Tous les cris, les S.O.S de BALAVOINE et ce même à l'époque où, sur les diverses pistes de danse improvisées, Elle s'enflammait sur des titres de M tels que Le Complexe du Corn Flakes et Je dis Aime.

Puis, AneverBeen eut une période où Elle écouta BALAVOINE plus que tous les autres et alors, Elle se mit à apprécier autant d'autres titres de ce même, dont Le chanteur, Vivre ou Survivre, Je ne suis pas un héros, que celui qu'elle appréciait depuis le début...

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Tous les cris, les SOS _ Daniel BALAVOINE

- Ane, pourquoi nous relates-tu tout cela?

- En ce moment, peut-être à cause de la grisaille, de la fatigue, Ane a de nombreuses chansons de ce registre en tête...

- Oui? ...

- Et alors, Elle a appris à s'écouter et à user, plus ou moins, de la plume, lorsque les fatigue et inspiration manquante ne sont pas trop avancées, pour partager, extérioriser ce qu'Elle a de polluant dans la tête, dans le coeur peut-être même...

- Et? ...

- Et vous êtes en droit de prendre part ou non à ce partage mais Elle avait envie de rédiger, partager ici, au sein de ses allées, comme Elle le fait depuis plus de 7 ans maintenant.

- 7 ans... Autant?!

- Oui, on avait commencé à rédiger alors que nous étions au lycée. Aujourd'hui, on travaille. A l'époque, malgré les nombreux travaux et révisions, on avait davantage de temps à consacrer à la rédaction. Ce jour, les obligations, les (pré)occupations et tâches diverses dont le terrain fait partie semblent tant prendre sur notre temps et de notre énergie que les envie, inspiration et minutes manquent à intervenir ici ; alors, lorsque l'envie est et que le temps le permet, on se prête à la rédaction, le sourire aux lèvres car ravie de tenir encore ces lieux malgré la fréquentation en baisse car la plupart de nos visiteurs ont cessé de rédiger ou alors, ont trouvé de meilleurs endroits, plus adaptés à leur personne, à fréquenter ; sans regret! :)

- C'est triste...

- On doit être aussi responsable. Au cours de ces dernières années, on a manqué de rigueur et était donc moins présente et régulière au sein de chez eux comme chez Elle.

- Tente donc d'être plus régulière!

- Un blog ne doit pas être une obligation, ni une pression. Nous, on y est par envie, par plaisir du partage ; d'autres, peut-être, par passion... A chacun ses obligations, ses priorités et occupations! Mais, malgré le plaisir que procure la rédaction, le partage au sein de la blogosphère, il ne faut pas oublier l'existence en dehors du virtuel.

- Tant pis pour toi!

- L'important n'est pas le nombre de réguliers par chez Elle mais la qualité des personnes en visite. :)

- Oui, oui...

- OUI! :D

J'suis chanteur, je chante pour mes copains
J'veux faire des tubes et que ça tourne bien
Tourne bien.
J'veux écrire une chanson dans le vent
Un air gai chic et entraînant

Le Chanteur _ Daniel BALAVOINE

Par le blog, Elle ne cherche pas la notoriété. Par le blog, Elle cherche à partager, à rencontrer et à découvrir.

Le partage est à prendre ou à laisser.

Il y eut des rencontres éphémères et d'autres qui, depuis des années, se tiennent.

Merci Grande Quichottine de nous soutenir et ce même, au-delà de nos allées. :)

Merci Dame Coincoin de ne cesser d'être des nôtres malgré les absences et silences fréquents que l'on impose, plus souvent par obligation que par envie. :)

De l'une et de l'autre, on a appris à atténuer le gris passé qui animait nos pensées et manière d'être ; parfois à tort, mais auprès d'autres, à bien. Soit, ne serait-ce pas un mal pour un bien?

Puis, à ce mal, ne pourrions-nous y remédier?

Laissons le temps faire son affaire et avançons avec ce même malgré les pertes et en savourant les acquis.

Pouvoir parler à un ange
En douceur
Lui montrer la blessure étrange
La douleur
D' un homme qui voudrait trouver
En douceur
Au fond de lui un reste de lueur
L' espoir de voir enfin un jour
Un monde meilleur

Sauver l'amour - Daniel BALAVOINE

Certains ont besoin de tierces personnes pour avancer, se sentir sauvés. Une nouvelle fois, la thérapie de l'un n'est pas forcément celle de l'autre.

L'ouverture de son blog, sous un pseudonyme a double sens qui en a gagné d'autres au fil du temps, car celle qui jamais ne fut et fut toujours tout à la fois a également fini par devenir Ane, l'une parmi tant d'autres et une autre facette d'Elle, est né autant d'une envie que d'un besoin.

Dans l'existence, il y a des personnes pour parler, d'autres pour écouter.

A l'époque, Elle écoutait tant que tout ce qu'Elle avait à dire restait en Elle.

Le blog était une alternative à l'écoute manquante dans le Monde sensible. De plus, de cette manière, il était assuré qu'Elle n'imposait pas ses dires devenus écrits à autrui.

Ici, depuis 7 ans maintenant, on est libres de la suivre ou pas, de lui accorder de ses yeux, telle une écoute, ou de se contenter de la recevoir aléatoirement.

Evidemment, si AneverBeen, An Ever Been et Ane Ver Been existent par Elle, c'est parce que des personnes, plus que simples personnages, ne cessent de la suivre et la soutenir malgré son irrégularité au sein de la blogosphère comme manque de présence par chez eux.

A eux, à elles particulièrement, merci.

Le 19 janvier dernier, cela fit 7 ans qu'AneverBeen ouvrait son blog avec un premier billet teinté de gris.

C'est pour ça qu'aujourd'hui
Je suis fatigué
C'est pour ça qu'aujourd'hui
Je voudrais crier

Je ne suis pas un héros
Mes faux pas me collent à la peau

Une anti-héroïne est Elle.

Elle était particulièrement teintée de gris, l'est encore mais de nouvelles couleurs, au cours de ces 7 dernières années, ont pris place dans son Monde et ce même au-delà du virtuel.

Depuis, le Monde lui parait moins fermé aux nouveaux espoirs et laisse davantage de place aux rêves susceptibles d'être plus qu'à songer.

Evidemment, il y a et aura encore des jours où le gris s'imposera plus que les autres couleurs, où Elle aura l'impression de perdre ses capacités et forces mais, d'autres fois, Elle aura comme l'impression que deux petites ailes l'aideront à ne pas totalement se laisser tomber et l'orienteront à viser les couleurs du ciel, ce dernier à la fois vaste et coloré.

"Ni belle, ni intelligente ; totalement insignifiante."

Ane l'a écrit et, même si ce n'est pas toujours évident à accepter, à assumer, Elle sait que ses faiblesses font sa modestie et que tous n'ont pas cette dernière qui peut être considérée comme une force.

Des maux pour un bien...

Des faiblesses pour une force...

Des défauts pour une qualité...

Entre deux tons, deux extrêmes, est le gris qui lui sied tant mais, dans sa philosophie de l'existence qu'est le relativisme, sont les couleurs que chacun(e) a bien voulu lui confier.

Merci! :)

Commenter cet article

Laurence 07/02/2016 21:47

C'est vrai ce que tu écris ! tu vas recevoir de mes nouvelles par écrit, j'ai commandé ton livre, je l'ai trouvé sur Amazo....,!!! (je l'écris pas entier car je sais pas si on à le droit de faire de la pub ! )
biz et belle nuit à toi

AneverBeen 03/03/2016 07:23

Oui, on écrit... ;)
En effet, tu pouvais également mettre le clic sur le roman (le premier ou l'unique? O.o) via Amazon (qu'importe! on fait bien de la promotion pour les auteurs divers ^^). :)
Merci de nous avoir accordé un retour au sujet de ce même. Tu peux également le communiquer, le commenter si tu en as souhait. :) La plume d'Ane semble mieux passer par vous qu'Elle... ^^'

A bientôt de tes nouvelles, Dame Cocotte! :)

Laurence 06/02/2016 13:11

J'étais au Lycée quand il est décédé, ma mère est venu me réveiller pour me l'annoncer, c'était un mercredi, et oui j'étais une grande fan, je devais aller le voir en concert, merci pour cet article

AneverBeen 07/02/2016 13:45

BALAVOINE était déjà décédé lorsque j'ai eu connaissance de ce même. J'aurais compati à ton chagrin à l'annonce de la perte de Daniel. Depuis, BALAVOINE existe par sa musique, ses chansons et non seulement le commerce et les reprises que l'on a fait de cette même, ces mêmes.
Comment te portes-tu, Dame Cocotte?
Au mieux, on l'espère!
Merci d'être venue aux nouvelles. Il fut plaisant de te recevoir et lire.
A plus tard que jamais, Laurence. :)

Quichottine 02/02/2016 11:23

Mon fils écoutait beaucoup Balavoine, j'ignore s'il le fait encore, mais c'est lui qui me l'a fait découvrir... il y a... tant d'années !

Il y a des artistes qui nous accompagnent longtemps, qui disent, ou chantent mieux que nous ne saurions le faire nos chagrins et nos joies.

J'avais Brel, tu as eu Balavoine et il restera sûrement encore longtemps un compagnon dont les mélodies et les mots t'accompagneront à chaque moment.

Les couleurs changent au fil du temps, mais nous avons toujours quelque part celle qui nous tient le plus à coeur.

Le gris n'est pas toujours triste... je ne crois pas. Mon "bleu" ne l'est pas non plus, même si certains évoqueront le "blues" musical, celui de la nostalgie et des regrets.

Cependant, j'aime savoir que tu a retrouvé des ailes, AneverBeen.
Je t'embrasse très fort.

AneverBeen 07/02/2016 13:42

Bonjour Quichottine,

On connait BREL et l'a écouté ; toutefois, reconnaissons-le, pas autant que BALAVOINE.
On s'est intéressée à BREL car un chanteur que nous affectionnons particulièrement a pour modèle de la chanson ce même. Dominique A(né) a soutenu "BREL, à mort!".
On a eu l'occasion d'acheter un DVD de concert de BREL que l'on avait, à l'époque, offert à notre paternel. Avant de lui offrir le DVD, nous avions voulu découvrir BREL sur scène. On a apprécié. BREL était exigeant et ne manquait pas d'être expressif sur scène. Sa musique était plus que de la chanson ; et ce, tout comme BALAVOINE.
As-tu des titres fétiches de l'un comme de l'autre?

Merci d'avoir été là et de l'être encore, Grande Quichottine... :)

Passe un bon dimanche ; et, à bientôt.

Chris 31/01/2016 14:43

Même si le gris est encore présent dans ta vie, je suis heureuse que des couleurs plus gaies s'y intercalent.
J'ai toujours plaisir à me promener dans tes allées et lire tes billets récents ou plus anciens malgré que je ne suis pas trop parlante,
Balavoine, j'aime bien ses chansons.
Bonne continuation AnB et à bientôt

AneverBeen 07/02/2016 13:35

Bonjour Chris,

Tu t'avances comme peu parlante ; pourtant, tu es l'une de nos fidèles et ta présence apporte du vivant à notre espace.
Dame Coincoin est l'un des piliers de chez Elle. ;)
Oui, le gris est encore bien présent chez nous mais avec le temps, en grandissant, les couleurs se sont conviées à notre porte et l'on a pris temps de leur accorder l'accès au sein de notre Monde. :)
Quelles sont tes chansons préférées de BALAVOINE?
La plupart de celles présentaient par l'intermédiaire de ce billet font partie de nos fétiches. :)

Merci pour tes encouragement, Chris. :)

Puis, oui, à bientôt. :)

marine D 31/01/2016 13:18

J'aime les chansons de Balavoine qui sont souvent comme des cris, mais la famille Chedid me fait tant de plaisir qui positive , je ne choisis pas quand j'aime.
Petite je me créais mon petit monde qui me faisait du bien, je n'avais pas envie de devenir grande...
Aller de l'avant, faire fi des petits tracas, des on-dits, la vie est si courte mais on ne l'apprend que trop tard !
Bon dimanche Ane, heureuse d'avoir de tes nouvelles

AneverBeen 07/02/2016 13:31

Bonjour Marine,

J'ai toujours apprécié BALAVOINE mais avoue qu'enfant, j'avais bien du mal avec S.O.S d'un terrien en détresse. En fuyant l'écoute de cette chanson, on évitait de se confronter à la tristesse que chacun doit probablement porter en soi.
Puis, en grandissant, avec le temps, j'ai pris le temps d'aller au-delà de la mélodie et des souvenirs que la chanson m'imposait, me contentant de prendre part aux paroles. On fut touchée. :)
BALAVOINE composait et interprétait avec sincérité. :)
On a dû prendre du recul avec l'internet ; depuis décembre, la santé est mitigée mais relativisons, on a connu pire et donc, cela va. :)
Relativiser, positiver et avancer! :D
Et toi, Marine, comment vas-tu?
On a et aura beaucoup à faire ce jour et courant les deux semaines à venir ; toutefois, on tentera de venir aux nouvelles.
Alors, à plus tard que jamais, Marine. :)

Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!