Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Feb

Où par le biais d'un roman japonais, l'espèce féline a droit à un bel hommage...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Les mémoires d'un chat _ Hiro ARIKAWA

 

 

~ Les mémoires d'un chat - Hiro ARIKAWA - Actes Sud ~ Roman ~

~ Les mémoires d'un chat - Hiro ARIKAWA - Actes Sud ~ Roman ~

Quatrième de couverture / Résumé :

 

"Un chat de gouttière au franc-parler et rompu au langage des humains a pris ses quartiers dans le parking d’un immeuble de Tokyo. Pour rien au monde il ne troquerait sa liberté contre le confort d’un foyer. Mais le jour où une voiture le percute, il est contraint d’accepter l’aide de Satoru, un locataire de l’immeuble, qui le soigne, lui attribue un nom – Nana – et lui offre la perspective d’une cohabitation durable.
Cinq ans plus tard, des circonstances imprévues obligent Satoru à se séparer de Nana. Anxieux de lui trouver un bon maître, il se tourne vers d’anciens camarades d’études, disséminés aux quatre coins du Japon. Commence alors pour les deux compères une série de voyages et de retrouvailles qui sont pour Nana autant d’occasions de découvrir le passé de Satoru et de nous révéler – à sa manière féline – maints aspects de la société japonaise."

~ Représentation de Nana ~ Illustration ~ Couverture ~

~ Représentation de Nana ~ Illustration ~ Couverture ~

Qu'en a pensé AneverBeen ?

 

Les mémoires d'un chat, premier roman de l'auteur japonais Hiro ARIKAWA fut une agréable surprise ; doublement et non seulement !

Offert par des tiers voulant nous remercier de quelques attentions et aides et sachant que nous apprécions les animaux dont le chat fait partie, ce roman fut glissé entre nos mains, avec le sourire et plaisir. Sur le moment, l'attention spontanée plus que le roman nous inspira le sourire. Le format était original, la couverture à la fois attirante et repoussante mais ces critères n'auraient pas suffi à susciter davantage notre curiosité. On se référa donc à la quatrième de couverture comprenant un résumé et une note de l'éditeur Actes Sud. De là, il fut décidé qu'après Les gens dans l'enveloppe d'Isabelle MONNIN, Les mémoires d'un chat serait lu. Sans regret, sans difficulté, on s'y est tenue ! 

Le roman contenant plus de 300 pages fut lu en un peu plus d'une semaine mais moins de 10 jours. Nos réguliers trajets du quotidien furent agréablement occupés. Le roman nous captivait. A peine refermions-nous la page, en cours de lecture ou sur un chapitre que déjà, nous avions envie de retrouver Nana, le chat de l'histoire, et Satoru, son propriétaire, dont l'aventure entraîne, le suspens intrigue et les personnages suscitent, à la fois, les sympathie et empathie. :)

En plus de Nana et Satoru, nous rencontrons des personnages secondaires par lesquels l'histoire évolue à travers des souvenirs d'antan et plus précisément de jeunesse de Satoru. 

Ainsi file et défile la quête d'un nouveau foyer pour Nana qui slalome entre le fait de prendre la parole et celui d'être témoin de scènes de retrouvailles et de bonds dans le temps, entre l'instant présent et le passé.

La lectrice que je suis, qui fus totalement captivée par l'intrigue, n'eut guère de mal à distinguer les différentes prises de parole pas très clairement définies. Pour celles et ceux qui seront moins griffés par l'histoire, cela pourrait éventuellement devenir un aspect négatif. Malgré tout, Hiro ARIKAWA écrit avec aisance et fluidité. Les registre et histoire sont accessibles. Il n'est pas nécessaire d'être un grand lecteur pour comprendre et apprécier ce premier roman. Nous, nous sommes totalement sous le charme. Les mémoires d'un chat est à la fois entraînant, intrigant, amusant et émouvant. On apprécie la complicité entre les deux protagonistes que sont Nana et Satoru mais aussi la personnalité du chat qui reste fidèle à ce qu'il est/pense être de base mais est non insensible aux divers sentiments émanant d'autrui comme de son coeur. Oui, les animaux sont dotés d'une certaine sensibilité... Est-il nécessaire de débattre à ce sujet ?

Enfin, les raisons imprévues qui contraignent Satoru à trouver un nouveau foyer pour Nana sont relevées en douceur puisque de manière implicite avant d'être avouées à l'approche de la fin des mémoires de Nana. 

Ce livre fut plus qu'un divertissement. Il nous a captivée, inspirée, fait sourire et touchée. Ce livre fera partie de notre bibliothèque. Il est plus qu'un présent, un roman ou une agréable surprise puisqu'il est également un COUP DE COEUR ! *-*

On en recommande la lecture ; vivement ! :D

~ Roman Japonais ~ Hiro ARIKAWA ~

~ Roman Japonais ~ Hiro ARIKAWA ~

Je voulais y mettre un peu d'ironie, quand, je ne sais pourquoi, j'ai vu le jeune homme renifler. Mais pourquoi tu pleures ? C'est moi qui ai mal et c'est toi qui pleures ?
- Bravo, tu es très courageux. Tu t'es bien souvenu de moi.
Les chats pleurent pas comme les humais. Mais je sais pas, j'ai eu l'impression de les comprendre, ces larmes-là. Quand je me suis vu foutu, c'est à toi que j'ai pensé. Je me suis dit que dans l'état où j'étais, il allait nécessairement se passer quelque chose.

#Citation #LesMémoiresDunChat #ARIKAWA

Est-ce que ce roman pourrait vous griffer ? =^.^=

 

Prenez CHoin de vous CHamarades d'iCHi et d'ailleurs ! 

Commenter cet article

Chris 25/02/2018 15:28

Hello,
J'aime bien lire tes critiques.
Passes un bon dimanche
A bientôt

AneverBeen 15/03/2018 22:20

De nouveau,

Je suis ravie que tu prennes plaisir à consulter mes avis. :)
Est-ce que le roman pourrait t'intéresser ? O_o

Bonne soirée et à tantôt ! :)

Quichottine 20/02/2018 10:13

Pour moi, je ne sais pas, mais je connais quelqu'un qui l'aimerait à coup sûr. :)
Merci pour ce coup de coeur.
Passe une douce journée.

AneverBeen 15/03/2018 22:19

Merci à toi d'y avoir pris part.
On a rarement des coups de coeur et celui-ci en fut un ; très rapidement ! ;) :D

Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!