Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 Sep

Lovestar ou la vision d'un Monde qui envoie sous terre plus que dans les étoiles...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Lovestar _ Andri Snaer Magnason

 

 

Lovestar, roman d'anticipation d'Andri Snaer Magnason.

Lovestar, roman d'anticipation d'Andri Snaer Magnason.

Quatrième de couverture :

Peu de temps après que les mouches à miel eurent colonisé Chicago, les papillons monarques furent saisis d’un étrange comportement. […] Au lieu d’aller vers le sud rejoindre leurs quartiers d’hiver, ils se dirigèrent vers le nord. » C’est ainsi que s’ouvre le roman, fable imaginative et pourtant étrangement familière, tenant à la fois de Calvino et des Monty Python.

Face à la soudaine déroute de toutes sortes d’espèces volantes, le génial LoveStar, vibrionnant et énigmatique fondateur de l’entreprise du même nom, invente un mode de transmission des données inspiré des ondes des oiseaux, libérant d’un coup l’humanité, pour son plus grand bonheur, de l’universelle emprise de l’électronique. Et développant au passage quelques applications aussi consuméristes que liberticides… Avec des hommes et des femmes ultra connectés payés pour brailler des publicités à des passants ciblés, le système ReGret, qui permet « d’apurer le passé », ou le rembobinage des enfants qui filent un mauvais coton. Autre innovation, et pas des moindres, en faveur du bonheur humain : les âmes sœurs sont désormais identifiées en toute objectivité par simple calcul de leurs ondes respectives.

Quand Indriði et Sigríður, jeunes gens par trop naïfs et sûrs de leur amour, se retrouvent « calculés », ils tombent des nues : leur moitié est ailleurs. Les voilà partis, Roméo et Juliette postmodernes contrariés par la fatalité, pour une série de mésaventures cocasses et pathétiques, jusqu’à ce que leur route croise celle de LoveStar lui-même, en quête de son ultime invention…

Lovestar ou la vision d'un Monde qui envoie sous terre plus que dans les étoiles...

Avis :

Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture mensuelle votée lors d'une réunion de lecteurs. Après en avoir entendu la présentation parmi la bonne quinzaine d'autres livres, chaque participant eut à voter pour trois livres. Lovestar faisait partie de notre sélection, était en deuxième position. 

Lovestar fut désigné comme la lecture du mois de septembre. 

Rapidement, deux jours après qu'eut lieu les rencontre et vote, je me procurai le roman auprès d'une des grandes librairies, craquant au passage pour un autre roman dont la lecture est actuellement en cours et sera prochainement achevée. 

Dès les premières pages, j'eus le sentiment que ce livre n'allait pas tant me divertir ni plaire et que le retour définitif serait au mieux mitigé.

On reconnait que l'intrigue est originale, travaillée et (trop à mon goût) farfelue. L'auteur était inspiré et bien maître de la plume. La forme comme le fond faisaient écho à son dessein, celui de dénoncer par la fiction les système à niveau international et les pratiques, explicites comme implicites, visibles comme invisibles, au sein de ce même. Le monde est manipulé, le Monde est contrôlé !

La lecture s'en fait parfois lente et complexe car il arrive que l'on puisse se perdre dans les descriptions et lors de passages d'un chapitre à l'autre, d'une anecdote à une autre, d'un cas à l'autre.

Les passages que l'on a préféré sont ceux concernant le couple Sigridur et Indridi mais le personnage qui nous a le plus intriguée fut Simon, l'un des "amis" du couple.

Les passages relatant les jeunesse et passé de Lovestar, à l'origine d'Istar, nous ont également divertie.

Hélas, c'est parce que j'ai persévéré dans la lecture et qu'au 2/3 du roman je me suis prise à cette même que l'avis final fut mitigé plus que totalement négatif. 

La chute m'a déçue. Bien que farfelue mais pas si inattendue, elle fut négligée. Puis, on a regretté que le personnage de Simon ne soit pas pas plus développé.

Ce livre fut récompensé. On peut le comprendre. Etant une lectrice lambda dans ce registre, on a une approche plus délicate et moins comparative. 

Il nous a fallu une dizaine de jours pour atténuer le ressenti négatif qu'on eut de prime abord à l'égard du roman. Au final, Lovestar ferait une intéressante base pour la réalisation d'un film ou d'un téléfilm en plusieurs épisodes. Aussi, sous ses airs de livre complètement déjanté et incohérent, il y a de l'intelligence et du sens. 

 

+-

- Dénonciation du système / Contrôle, manipulation, superficialité 

- Le personnage de Simon et sa psychologie

- Les anecdotes relatives à Lovestar

- Le couple Sigridur et Indridi 

- Part dans tous les sens 

- Complexité à suivre au mieux l'intrigue 

- Déception / Présentation du livre trop enthousiasmante 

 

 

Est-ce que cet avis vous inspire ? 

Et vous, qu'avez-vous récemment lu ou qu'êtes-vous en train de lire ? 

Commenter cet article

Quichottine 08/10/2018 09:48

Je ne sais pas si je le lirai... mais merci pour ton avis.
Passe une douce journée.

AneverBeen 02/11/2018 18:20

Le centre loisirs s'est terminé il y a deux jours. Je suis encore sous l'influence de microbes. Il y a un mieux mais le tonus est encore assez affecté.
Tes interventions m'ont motivée et inspirée à faire un peu de bruit ce soir...
Merci d'être là Grande Quichottine ! :3
J'espère que tu vas bien et que ce qui te retient est plus à bien qu'à mal.
De même, prends soin de toi et à bientôt !

Quichottine 02/11/2018 10:45

Ne sois pas désolée... je suis aussi relativement absente, même chez moi.
Prends bien soin de toi mon amie.
L'écriture reviendra.

AneverBeen 21/10/2018 13:12

Ce livre ne te plairait pas. Tu as mieux en réserve ; nous aussi. ;)
Je suis désolée pour mes silence et absence.
Bien que j'ai avancé vouloir prendre du recul et aspirer à de nouvelles envies et attentes, je reste assez active sur le terrain.
J'ai délaissé la plateforme et l'écriture. Des projets sont en attente. Je pensais m'y remettre cet été, avec envie et inspiration mais les aléas ont fait que notre attention était ailleurs ; à mal, à bien.
Je te souhaite de passer un bon dimanche Quichottine.
Je viendrai tout bientôt aux nouvelles. :)
Prends soin de toi !

Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!