Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
02 Dec

Une lecture pour se divertir plus que pour sourire...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Celle qui a tous les dons _ M. R. CAREY 

~ Edition Le Livre de Poche ~

~ Edition Le Livre de Poche ~

Résumé :

"Chaque matin, Mélanie attend dans sa cellule qu'on l'emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks tient son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu'elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire. Mélanie est une petite fille très particulière..." 

Une lecture pour se divertir plus que pour sourire...
Avis :
Premièrement, c'est la couverture qui m'a attirée vers ce livre.
Deuxièmement, l'intitulé m'a fait sourire. Quels dons pouvaient bien avoir cette fille (sur l'une des éditions, celle que j'ai (Le Livre de Poche) une silhouette d'enfant apparaît) ?
Troisièmement, la quatrième de couverture, par ses résumé et critiques expresses m'ont fait penser que ce roman n'allait pas m'attendre longtemps. Le lendemain, en plus de Lovestar, l'achat fut effectué.
Il a fallu attendre la lecture de Lovestar dont je vous ai récemment partagé la critique pour lire ce roman. Le fait d'avoir en attente Celle qui a tous les dons était à la fois motivant et réconfortant. Il s'avérait que le roman S-F, qui plus est post-apocalyptique, m'inspirait plus que la lecture mensuelle votée lors de la réunion de lecteurs d'août dernier. Il faisait certes partie de notre sélection de trois livres mais n'était pas en première position. La majorité l'ayant emporté, on dut lire Lovestar qui fut tout de même plus captivant que la lecture mensuelle votée le mois d'après. Cette dernière ne fut pas assurée. On lui préféra d'autres livres de notre réserve. ;) 
Revenons au cas du roman de M. R. CAREY qui en plus de nous attirer, répondit en temps voulu à nos attentes et plus encore car il ne manqua pas de nous surprendre. 
En investissant dans Celle qui a tous les dons, je ne m'attendais pas à lire mon premier roman à la "Walking Dead" où les zombies ont pris place dans le Monde. On s'attendait éventuellement à être confrontée à des sorciers, mages, spectres, créatures autres mais pas à des zombies. La surprise ne fut pas mauvaise. De plus, la biographie de l'auteur, connu pour avoir contribué à l'écriture de comics pour DC et Marvel, nous rassura dans notre choix. Dès les premières lignes et à la fin du premier chapitre, on savait que nous saurions arriver à bout cette nouvelle lecture voulue plus que décidée en communauté. Cette même allait ranimer la flamme qui s'était un peu atténuée lors de la lecture de Lovestar qui à chaud aurait eu probablement droit à une critique plus sévère. 
Donc, comme avancé ci-dessus, dès les premières lignes, je fus prise dans l'intrigue. La présentation de Mélanie, la protagoniste de l'histoire, et du contexte, centre spécialisé accueillant des enfants extraordinaires considérés comme des monstres par les membres du personnel pluridisciplinaire, nous inspira. :) Seule Mme Justineau, l'enseignante, semblait ne pas être négativement sensible au cas de ces enfants particuliers et plus précisément celui de Mélanie...
Qu'est Mélanie ? Pourquoi la craint-on ? Que se passe-t-il dans le laboratoire scientifique de Mme Caldwell ? Que deviennent les enfants lorsqu'ils grandissent ? ...
Dès le départ, les questions s'imposent mais cela n'altère en rien la lecture rendue accessible par une écriture fluide, suffisamment détaillée et rythmée par des chapitres. Pour moi qui suis novice dans ce registre, je pris plaisir à lire Celle qui a tous les dons de M. R. CAREY. Toutefois, pour les lecteurs habitués au registre, je doute que ce roman fasse l'unanimité. M'y connaissant peu, je ne saurais leur recommander. Malgré tout, je pense présenter ce roman lors de la prochaine réunion de lecteurs qui aura lieu jeudi soir prochain, soit le 6 décembre. 
Lors de cette réunion aura également lieu l'échange de livres à offrir. On a investi dans deux livres (eux-mêmes achetés en double exemplaire pour que l'on puisse également les lire). ;) :) 
Pour finir, je vous soumets un tableau vous faisant part des aspects positifs et négatifs relatifs au roman :
+
-

- Ecriture fluide 

- Description modérée mais suffisante

- Bon rythme / Chapitres

- Intrigue prenante

- Fin entre deux teintes (adaptée au registre)

- Bonne traduction

- Personnages (5 à suivre) et leurs personnalités respectives

- Scènes d'action, oppressantes et d'horreur accessibles

- Peut-être que cela manquera de détails pour les habitués au registre 

- Fin négligée ? 

- Me concernant, la fin ne ne me surprit pas autant que les début et déroulement de l'intrigue

Des mots aux images...

Des mots aux images...

A savoir que ce roman fut en 2017 adapté sous le titre The Last Girl (La fille qui a tous les dons). Bien que je sus lire le roman, je ne sais si le visionnage me serait supportable. Pour le moment, je n'y songe pas. Il se peut qu'il en soit autrement par la suite. 
Que pensez-vous de cet avis ? 
Et vous, avez-vous déjà lu des livre de ce registre ? 
Commenter cet article

Quichottine 02/12/2018 11:20

J'avoue que ce genre de livre me fait faire des cauchemars, alors, j'évite. :(
Merci pour ta fiche de lecture et cet avis.
Passe une douce journée.

AneverBeen 29/12/2018 06:40

Si la lecture du livre nous a divertie et convenue, je doute de pouvoir supporter la version cinématographique dont j'ai eu le droit à un retour en direct par l'un des lecteurs du groupe de lecture qui a visionné mais non lu le roman d'origine.
Je pense renouveler la lecture avec l'auteur et éventuellement dans ce registre.
Merci pour les temps et retour accordés. :)
Je viendrai tantôt aux nouvelles et, en attendant, te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.
Prends soin de toi, Grande Quichottine !


Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!