Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 Mar

Quelques culottes et une bonne dose de culot ! - 1/2 -

Publié par AneverBeen

CULOTTEES _ Pénélope BAGIEU

T1 : Des femmes qui ne font pas ce qu'elles veulent 
Quelques culottes et une bonne dose de culot ! - 1/2 -

Pénélope BAGIEU, auteure de BD, est connue pour avoir rédigé et illustré les BD Pénélope (Ma vie est tout à fait fascinante) et Joséphine dont les succès respectifs ont permis une ascension rapide et efficace à son auteure et ce même au-delà des planches puisque Joséphine a connu une adaptation cinématographique qui comprend aujourd'hui 2 volets. 

BAGIEU plaît par ses planches au graphisme léger mais suffisant et à son humour inspiré, critique mais facile. On sourit, on rit avec Pénélope et Joséphine. On apprécie BAGIEU qui au lieu de rendre "sensibles" les secrets et failles du genre féminin, les présente, dénonce et transforme en des répliques drôles et planches cocasses ! Que ce soit Pénélope ou Joséphine, l'une comme l'autre ont su nous faire sourire et charmer. D'ailleurs, la version BD de Joséphine reste tout de même meilleure que le film. Toutefois, ce dernier n'est pas forcément déconseiller mais vous saurez que les priorité et préférence reviennent à la BD. 

BAGIEU fait sourire mais aussi, elle sait toucher. Par le biais de Culottées, projet présenté en 2 volumes, Pénélope BAGIEU a eu souhait de rendre hommage à des femmes de l'Histoire, certaines célèbres, d'autres un peu moins si elles ne sont même situées à la limite de l'anonymat. 

Pour le moment, AnB n'a lu qu'un des deux tomes mais la lecture du second ne tardera pas à suivre. ;)

Dans le premier tome que l'on pourrait qualifier comme la phase A de la vidéocassette, BAGIEU nous présente des femmes d'ici et d'ailleurs, plus souvent d'ailleurs mais cela convient car elles restent des femmes ayant marqué l'Histoire à leur manière, se faisant plus ou moins remarquer et obtenant une reconnaissance relative. 

J'ai apprécié découvrir brièvement la biographie de Tove JANSSON, auteure des aventures Moumines qui ont connu diverses adaptations et restent encore très célèbres en Finlande en plus d'avoir une boutique à leur effigie au coeur de Londres. :) Bien que les Moumines ne m'étaient pas inconnus, il n'en était pas de même au sujet de Tove. Par le biais de la BD, on a découvert que le dessin était à la fois un loisir, une vocation et thérapeutique pour l'auteure qui connut les maux de sa génération. Les Moumines sont à l'image de sa famille qu'elle voit passive, solidaire et réconfortante dans n'importe quelle situation. Aussi, en plus d'avoir connu la seconde guerre mondiale, Tove a dû se faire une place dans le milieu artistique et surtout aux côtés des hommes en plus de devoir vivre au mieux son homosexualité. Ce qu'elle fit. Du premier volume, le portrait de Tove est l'un de ceux que j'ai préférés. 

Sur les 15 (premiers) portraits présentés (dans ce tome 1/2), ceux qui m'ont particulièrement intéressée sont ceux de Tove présenté ci-dessus, Margaret HAMILTON qui est connue pour avoir joué dans l'une des adaptations cinématographiques du Magicien d'Oz, Giorgina REID, gardienne de phare qui s'engagea bénévolement et créa un élan de solidarité et collaboratif, et celui de Christine Jorgensen, homme qui après avoir connu une phase existentielle dépressive finit par s'assumer et devenir qui ELLE était vraiment. Le transgenre est abordé et devient moins tabou en Amérique grâce à Christine, nommée à la naissance George Jr. 

Les autres portraits ne sont pas inintéressants et auront probablement su toucher d'autres lectrices et même lecteurs et ce autant que ceux de Tove, Margaret, Giorgina et Christine auront su me toucher au point que mes sensibilité et curiosité furent à l'origine d'un début d'enquête. En effet, j'ai commencé et en l'idée d'en apprendre plus sur HAMILTON et JORGENSEN que je connaissais peu voire pas du tout. Bien qu'il fut l'un de mes préférés, le portrait de JANSSON fut relativement suffisant. Toutefois, il se peut qu'AnB finisse également par revenir sur le cas de la maman des Moumines. :)

Tove JANSSON et son oeuvre Les Moumines.
Tove JANSSON et son oeuvre Les Moumines.

Tove JANSSON et son oeuvre Les Moumines.

Margaret HAMILTON et son plus grand rôle.

Margaret HAMILTON et son plus grand rôle.

En plus des planches, à chaque fin de portrait, BAGIEU nous offre une illustration pleine étalée sur une double page. Chaque illustration rappelle la personnalité précédemment présentée. Tels des entractes, ces illustrations nous mènent donc d'une culottée à une autre. Et le bouquet final est la table rappelant les 15 portraits constituant ce premier volume des Culottées. 

Giorgina REID et son sauvetage.

Giorgina REID et son sauvetage.

Donc, vous l'aurez compris, redécouvrir BAGIEU dans un même style mais dans un autre registre fut à l'origine de jouissives retrouvailles. 

La lecture des Culottées est vivement recommandée.  

Est-ce que ce billet vous aura donné l'envie de découvrir ce bel hommage accordé à ces femmes et de manière générale aux femmes ?

Depuis tous ces siècles, elles ne cessent de lutter pour gagner une place équivalente à celle de l'homme car que l'on porte la culotte ou le caleçon, le culot vaut aussi bien pour l'une que l'autre surtout lorsqu'il s'agit de se montrer et de s'imposer car l'humain n'a pas de genre mais bien un coeur, une tête et un esprit. 

Merci Pénélope. :)

Et plus encore, un grand MERCI à toutes ces femmes d'antan, de plus loin encore, d'hier, d'aujourd'hui et de demain qui par le biais de petites batailles et de nobles victoires nous emmènent vers la voie d'une évolution humaine. :)

Commenter cet article

Quichottine 18/04/2019 14:36

J'aime beaucoup Pénélope... mais je n'ai pas encore lu cet opus.
Passe une douce soirée.

AneverBeen 23/04/2019 08:43

Nous aussi on apprécie Pénélope.
J'ai entamé la lecture du second opus des Culottées mais pense que ma préférence restera pour le premier volume.
Je pense sincèrement que ces biographies tes plairont. :)

Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!