Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 May

En la mémoire des victimes du bourreau nazi

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Comic strips ; illustrated books and mangas

Auschwitz ; Pascal Croci


Auschwitz est une BD qui fut réalisée dans le but de garder en mémoire, bien que ce soit affreux, l'histoire du nazisme.
Une race exterminée : les juifs !
Le terrible et sanglant bourreau : l'individu monstrueux qui participe au mouvement des nazis.
Auschwitz fut réalisée avec patience, recherches et temps : 5 années de travail au total.
Pascal Croci a, dans le but de faire d'Auschwitz une BD historique-fictif, réalisé des interviews auprès d'anciens martyrs du mouvement nazi : les témoignages sont le fruit et la preuve de la sincérite de la BD de Croci, et surtout de l'intrigue même d'Auschwitz.
BD troublante et crue mais aussi d'une certaine beauté, vue la pensée retranscrite des victimes du nazisme, et du coup de crayon que nous offre, par Awschwitz, Pascal Croci (Cf. couverture et planches correspondantes).
En plus du coup de crayon, Croci nous offre une BD en noir et blanc ; ce qui, me semble-t-il, renforce le sinistre de cette période, celle du mouvement nazi.
Aussi, je tiens à mettre en alerte les âmes sensibles : les personnages sont marquées (traits du visage sont creux et tirés ; regards froids) et certaines scènes marquantes.
Cette BD, même si a pour objectif de retransrire l'horreur et l'obscur du temps de la seconde Guerre Mondiale (1939-1945 (officiellement)), s'avère être une vraie perle !



C'est à travers les souvenirs de deux prisonniers et couple juif, Kazik et Cessia, que le lecteur se voit confronter à la réalité des camps de concentration : aucune pitié !
Ancien(ne)s, hommes, femmes, enfants et bébés seront insultés, maltraités, massacrés, exterminés !
La raion de ce masscre : tous, sont juifs !
 "Les juifs ne doivent plus vivre parmi nous.
Les juifs ne doivent plus vivre."
Kazik et Cessia se remémorent leurs souvenirs mais non sans douleur : là-bas, à Auschwitz, est morte Ann, leur unique enfant...
Mais est proche le moment où, tous les trois, seront, à nouveau, réunis...






 

Commenter cet article

keisha 15/06/2009 18:48

Je ne connais pas cet auteur, mais si je vois cette BD, je la lirai. Les BD à thèmes sérieux ne me déplaisent pas.Tu as lu Maus, au fait?

AneverBeen 16/06/2009 08:06



Bonne initiative -si l'occasion de lire Auschwitz se présente- !
Non, je n'ai jamais eu l'opportunité de lire Maus mais comme pour Keisha, si l'occaion se présente de pouvoir le faire, je n'hésiterai pas !

A bientôt.
 



Gossip Boy 22/05/2009 13:43

Coucou A never Been,

Ce que j'aime dans les Bandes Dessinées c'est les sujets légers et je ne suis donc pas trop attiré par celle-ci. Pour avoir étudié beaucoup cette période de l'Histoire (du point de vue français mais aussi du point de vue allemand), je ne pense pas vouloir revoir l'horreur que j'ai vu dans des documents d'archives en BD. Mais les quelques illustrations que tu nous présentes montrent bien une atmosphère pesante qui colle bien à la réalité des faits.

Bisous, bisous,

XO

Gossip Boy.

AneverBeen 22/05/2009 20:18



Je suis ouverte à tout, tant aux BDs légères que celles plus réalistes...
Aussi, l'on montre tout autant d'horreur, parfois même de manière abusive, par le biais de certains films ; donc la BD n'est pas ce qu'il y a de pire...
Cependant, je respecte le choix de Gossip Boy.

A bientôt.



tvless 20/05/2009 09:31

Merci pour ce billet ! Je vais acheter cette BD sans tarder ; j'aime beaucoup les dessins de cet auteur, et jusqu'à maintenant je ne m'étais pas vraiment intéressée à ce qu'il avait fait d'autre que les BDs que j'ai de lui...
C'est une période terrible, et il semble la retranscrire comme telle ; tout ça est plus qu'intéressant !
Merci pour cette découverte !

AneverBeen 20/05/2009 12:54



Il n'y a pas de quoi !
Il ne me restera plus, maintenant, qu'à attendre l'avis de Tvless sur Auschwitz.
A bientôt.



Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!