Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Jul

Fruit du hasard ou destin ? ...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Providence ; Valérie Tong Cuong.


Où il a suffit d'un incident pour que tout soit bouleverser...
1 ; 2 ; puis 3 ; puis 4 et 5 !
1, 2, 3, 4 ; 4 en 1 ; 4+1 = 5 ! 1, 2, 3, 4, 5...
L'effet domino !
Providence, providence...



Un suicide raté ; un diagnostic médical négatif ; une explosion ; un macaron à la violette ; un chien désobéissant...
Accident voyageur ; trafic interrompu ; un retard ; un seul et dernier macaron ; une réunion de famille ; une promenade canine ; une chute à vélo... 
Des secrets ; des retrouvailles ; des souvenirs et anecdotes ; amour maternel, paternel, amical, de jeunesse... ; tromperies ; recontres et découvertes...
Ceci et cela pour et avec :
Marylou, mère célibataire et assistante secrétaire tyrannisée, travaillant pour une société louche et sous les ordres d'un certain Mr Farkas.
Albert, vieil homme célibataire, mais avec force de vivre, frappé par un cancer de la testicule gauche.
Prudence, femme de couleur et avocate sous-estimée et en mal de reconnaissance.
Tom, père divorcé et amant d'une certaine Libby, grand intellectuel et produteur.
 Ils ne se conaissent pas mais finiront, pourtant, par se retrouver, tous et le même jour, à l'hôpital...

Alors, Fruit du hasard ou Destin ?

Entre souvenirs et moment présent respectif à chaque personnage, nous suivons sans relâche et avec le désir d'en savoir plus, si ce n'est de tout savoir au plus vite, et le temps d'une seule et même journée, Marylou, Albert, Prudence et Tom partant à la rencontre de leurs secrets, souvenirs et avenir...


Un livre prenant, divertissant et plaisant pour une lecture fluide et légère !
Providence, un livre au reflet de la société actuelle avec des protaganistes qui sont loin de ne pas être à l'image de la réalité.
Où nous parlons de pression, de travail, d'espoir, de souvenirs et secrets douloureux, de découvertes boulversantes, de racisme et sous-estimation, d'amour et bien d'autres...
Avec des personnages attachants et qui ne nous laisseront pas indifférents.







  

Commenter cet article

Theoma 23/07/2009 14:06

ton billet sait susciter l'envie !

AneverBeen 23/07/2009 20:28



Merci Theoma !
Mais la lecture naissante de Providence et la critique inspirée post-lecture font que je n'y suis pour pas grand chose ou si peu.
L'inspiration est la base, la raison de tout et tous.

A bientôt.



Quichottine 17/07/2009 23:24

Kri dirait qu'il n'y a pas de hasards, seulement des rendez-vous... :)Bonne soirée, AneverBeen.

AneverBeen 18/07/2009 08:09



Une bonne interprétation de la part de Kri !
Voyons le phénomène comme une rencontre, hasardeuse ou non, que nous devons prendre en compte ou ignorer !
Cela influencerait-il pour autant notre vie ?
Peut-être bien oui ; peut-être bien que non...
Puis, parfois oui ; et à d'autres occasions, non...

A bientôt Quichottine.



Quichottine 16/07/2009 16:14

C'est sûr ! et je ne peux pas jurer de ne pas l'acheter quand même si je passe à côté !!!... peut-être pour ne pas l'oublier !

AneverBeen 17/07/2009 20:38



Nous verrons bien !
Si la providence présente sur ta route le livre de Tong Cuong, n'est plus de doute Quichottine, et considère la chose comme un signe  ! ^^ 
A moins que ce ne soit que le fruit du hasard !


A bientôt.



Quichottine 16/07/2009 10:37

J'aime bien la façon dont tu en parles.J'aurais aimé que ma PAL soit moins importante... elle fait un peu château de cartes, elle va s'écrouler si j'en ajoute encore un !Promis, la prochaine fois que je veux acheter un livre, je repasse d'abord par ici !!!Bonne journée, Aneverbeen.

AneverBeen 16/07/2009 11:37



Ce n'est pas si grâve ; puis, ce sera pour une prochaine occasion... ^^
En tout cas, comme tu auras pu le voir, ou plutôt lire, Quichottine, Providence ne m'a pas laissé indifférente.

De même pour toi Quichottine, une bonne journée.

A bientôt.







Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!