Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Aug

The minds of Billy Milligan

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Les mille et une vies de Billy Milligan ; Daniel Keyes.


Après avoir eu un coup de coeur pour Flowers for Algernon de Keyes, je me devais de lire un (d') autre(s) livre(s) de cet auteur pour me faire davantage une opinion sur ce même.
Que vous dire ? Keyes est un maître de la plume !
Il sait imaginer mais aussi s'inspirer d'une histoire vraie, ici, celle de William Stanley Milligan, pour ainsi nous la relater d'une manière qui ne peut que nous, en tant que sérieux et bons lecteurs, émouvoir.
S'il me fallait un exemple, un modèle pour l'écriture, ce serait lui, Keyes, sans aucune hésitation !
Daniel Keyes relate avec une telle force et sensibilité l'histoire de celui que l'on connaît sous le nom de Billy Milligan que nous ne pouvons que nous laisser prendre à la lecture de ce thriller/roman psychologique.
Lorsque nous commençons la lecture du livre de Keyes inspiré d'une histoire vraie et boulversante qu'est celle de Billy Milligan mais aussi de ses 23 autres personnalités pouvant être d'origine, d'âge, de caractère et même de sexe différents, nous ne pouvons que continuer ; nous ne savons, ni ne pouvons nous arrêter !
Notre soif de lire sans relâche naît de l'envie de savoir ce qu'il en advient et est advenu de Billy mais aussi d'Arthur, Ragen, Allen, Tommy, Danny, David, Christine, Adalana, Christopher, Philip, Kevin, Walter, April, Samuel, Mark, Steve, Lee, Jason, Bobby, Shawn, Martin, Timmy...
23 personnalités à part !
Mais, n'y en avait-il pas 24 ? 
Il n'y a pas d'erreur, Billy Milligan abrite, bel et bien, 24 pesronnalités dont une, qui se fait appelé "Professeur" et qui s'avére être, à elle seule, les 23 autres personnalités fusionnées, et d'autre part, le Billy qui posséde pratiquement les souvenirs de tous, soit la mémoire absolue.
Ce qui a également permis la brillante rédaction de ce livre, c'est que Keyes lui-même n'est pas inconnu à l'histoire de WS Milligan.
Daniel s'est lié d'amitié avec le "Professeur". 
Dans son propre livre, nous pouvons retrouver Keyes sous l'appellation de "l'auteur" ou encore sous celle de "l'écrivain".
Il prend la plume pour nous conter une histoire, un vécu, le vécu d'un ami atteind de la maladie que les spécialistes désignent "dissociation de personnalité" auxquels certains s'opposent, faisant passer Milligan pour un simple, mais alors doué, simulateur !
Ces accusations n'auront pas facilité le quotidien, et envore moins la vie, de Milligan qui malgré de nombreux efforts ne pouvait s'empêcher de succomber à la pression, se laissant alors partir et faisant ainsi place à "ses" autres sous le projecteur...

 

 

Qui est le mystérieux voleur et violeur qui fait trembler les murs de l'université de l'Ohio ?
William Stanley Milligan semble être, après avoir été reconnu à l'unanimité chez les victimes, le coupable !
Pourtant, arrivés chez lui, et malgré le fait d'avoir retrouvé la totalité des affaires volées, les policiers sont surpris de retrouver un Milligan qui ne semble pas comprendre ce qui lui vaut d'être embarqué...
C'est là-bas, en prison, que la psychologue Dorothy Turner découvre le secret de Milligan et plus précisément celui des "habitants" après que David, l'un des cadets de la "famille", lui en ait fait la confidence : Billy n'est pas seul ; en lui, sont d'autres...
C'est alors qu'après que les avocats commis d'office de Milligan aient demandé à faire une expertise psychiatrique, que l'on découvre réellement la particularité du cas de Billy : Milligan est atteind de ce que l'on appelle la dissociation de personnalté.
Cela amène au fait qu'il ne peut en aucun cas être reconnu responsable des fautes qu'il a commises, ou plutôt que l'une si ce n'est plusieurs de ses personnalits ont commises !
Commence alors une "guerre" entre ceux qui pensent que Billy Milligan n'est pas seulement "un" et ceux qui accusent le jeune homme de simuler à merveille !


 William Stanley Milligan, connu sous le nom de Billy Milligan, était-il un brillant simulateur ou alors un homme atteind d'une maladie qui dépasse la raison de certains ?

La dissociation de personnalité n'est-elle pas un moyen d'échapper à la réalité ?
Une réalité parfois tellement difficile à affronter seul que l'on en arrive à se renfermer, "s'endormir" pour laisser place à d'autres qui se chargeront de supporter les douleurs physiques et morales.
Partir, tout en étant là physiquement, pour mieux vivre ?
Ce peut être, à mon humble avis, plausible...
Et vous, qu'en pensez-vous ? 


Coupable ou irresponsable ?
 
L'histoire de WS Milligan m'a énormément touchée. 
A chaque arrêt de lecture, je ne pouvais m'empêcher de penser au cas "Milligan" et au syndrome par lequel celui-ci était frappé.
Comment vivre de cette manière ?
Etre en un seul corps de multiples personnalités !
Ce ne doit pas ête facile à accepter, à vivre (nous le comprenons)...
Entre soutien et accusations, comment considérer la chose qui est en nous ; est nous ?
Ce livre est magnifique car après avoir pris connaissance de l'histoire de Milligan si bien relatée par Keyes, nous ne pourrons l'oublier...
Désormais, il me faudra lire Les mille et une guerres de Billy Milligan, du même auteur, qui s'avére être la suite de l'histoire, peu commune, de Milligan qui, en fin de ce premier tome, ne semble plus savoir qu'il est [une autre personnalité ? Ou, désepoir ?]  et trouve alors refuge dans un endorit appelé "mouroir" par David, l'un des cadets de la "famille"...


*Mon 100 ème article pour Keyes !

Je ne suis pas déçue que ce soit pour lui, et encore moins pour ce livre !

Commenter cet article

Malo 25/08/2009 06:23

Un pti coucou en passant pour te souhaité bonne journée ^^ MALO

AneverBeen 25/08/2009 18:39



Merci !
En espérant que la journée de Malo fut bonne, je lui dit à bientôt (et par chez lui).



Peco 24/08/2009 20:43

Merci de ton commentaire très constructif sur cette annerie qu'est Secret Story =DPour mes bds je fais effectivement des copiers collers, ce qui me permet un gain de temps et une régularité sur mes planches... Je n'arrive pas à refaire plusieurs fois le même dessin ToT

AneverBeen 25/08/2009 18:37



Oui, "ânerie" est le mot qui convient !

Je trouve cela pas mal le principe du Copier/Coller, cela donne un genre à tes planches en plus de te différer des autres illustrateurs (en tout cas sur OB).
Je repassrai par chez toi afin de découvrir les autres, et la suite, des aventures des NSH.

A bientôt Peco.



Malo 24/08/2009 17:08

Sa yé tu est dans mes liens ^^ *Tu devrais étre même plus car tu est bien fidéle au blog de Malo, d'ailleur je t'en suis reconnaissant ^^Belle soirée a toi et merci pour tout MALO 

AneverBeen 24/08/2009 18:20



Si je suis fidèle au blog de Malo, et donc à Malo, c'est que j'apprécie de me rendre chez lui et prendre connaissance de ces planches !
Au plaisir et au(x) sourire(s) !


(re) A bientôt.



Malo 24/08/2009 04:41

De passage vite fait pour vous dire que je ne vous est pas oublié, je repasserai se soir ^^ Bonne journée en attendant !! MALO

AneverBeen 24/08/2009 14:33



Quelle gentille attention !
 
Si le coeur lui en dit, que Malo repasse !

A bientôt !



Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!