Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Sep

Une guerre colorée...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Pastel ; Olivier Bleys.

Dans ce livre, on y parle d'amour, de famille, d'apprentissage, d'escroquerie, de méchants et vilains, de couleurs, d'alliance et surtout de guerre...
Une guerre entre deux couleurs, le bleu et le rouge...
Une guerre entre deux professionnels, le teinturier du rouge, Maître Lucas ; et le pastelier du bleu, Joachim Fressard...
Une guerre entre deux membres de la même famille, le père Lucas, qui ne jure que par le rouge et le fils Simon, qui se voit amoureux du bleu...
Une guerre...

Résumé : 

Dans le famille Terrefort, nous sommes teinturiers de père en fils.
Simon, en plus d'être le seul fils et enfant de Maître Lucas, aussi réputé que son enseigne "Au Caméléon", se voit marqué, à pleine face et à vie, d'une tâche écarlate. 
Pour le père Terrefort, il n'y a pas de doute, son fils reprendra la boutique familiale.
Simon, tant bien que mal, s'initie donc au métier de teinturier et à la seule couleur travaillée "Au Caméléon", le rouge.
Mais voilà qu'un jour les yeux de Simon se posent sur une autre couleur : le bleu.
Une couleur aimable d'après Simon mais hélas, détestable par le père de ce même.
C'est que depuis toujours, les deux couleurs se disputent...
Et encore, s'il n'y avait que cela...

 

 Critique :

Que dire du roman de Bleys ?
Un bon roman ? Ce serait mentir. 
Les quelques passages, beaucoup trop nombreux à mon goût, ennuyeux m'ont, à maintes reprises, obligé à me poser la question suivante "Dois-je continuer ou arrêter ma lecture pour d'autres livres de ma PAL qui me paraîssent bien plus intéressants et captivants ?".  
J'ai continué, persévéré dans ma lecture ; sans difficulté mais avec ennui.

Bleys sait écrire, c'est indéniable ; mais, il manque cruellement d'imagination. 
Le déroulement de l'histoire est assez prévisible ; seul le sort de certain des personnages, l'est moins, mais pas tant.
Il s'est inspiré mais n'a pas su correctement imaginer. C'est dommage. Bien dommage.
L'intrigue est plate et cela malgré les quelques querelles occasionnelles, physiques et/ou verbales.
Pastel manque d'action, de suspense ; aussi, les personnages ne sont pas plus intéressants que touchants : ils semblent si communs.

Bleys écrit, prend plaisir à écrire, cela se sent et se voit mais rien y fait : PASTEL sera bien loin de faire partie de mes coups de coeur.
Pas de coup coeur, peu de plaisir lors de la lecture mais de nouvelles connaissances. C'est cela même qui est appréciable chez les livres : on y gagne plus souvent que l'on y perd.

Commenter cet article

anna 27/09/2009 19:21


Que dire du roman de Bleys ?
Un bon roman ? Ce serait mentir

Olalaaaa tu m'as tuée avec cette phrase looool  J'en rigole encore ^^ J'espere que cet auteur ne vera jamais ça ;) En tout cas je ne connaissais pas cet auteur, et cela ne risque plus
d'arriver un jour ^^


AneverBeen 28/09/2009 07:57



Pourquoi donc mentir ?
Le roman de Bleys m'a véritablement ennuyé.
Je ne vais pas dire à mes visiteurs, adeptes de lecture, que PASTEL est un bon roman ; ce serait leurs mentir. 
AneverBeen ne ment pas.
Ou si peu... :p
Parfois les choses de la vie nous poussent à dire quelques petits et inoffensifs mensonges.
Il en est ainsi.
Anna qui ne connaissait pas Bleys n'a donc aucune obligation à le connaitre davantage que ce qu'elle en aura lu sur lui, ici.

A bientôt.

P.S : Je passerai prochainement par chez toi, en espérant que tu auras pris, et eu, temps de remettre ton espace à la page.
P.S suivant : En effet, et si Bleys passait par ici ? ...





Peco 20/09/2009 19:46

Tu es trop fort(e), moi quand un livre commence à me lasser, c'est impossible que je le finisse =(

AneverBeen 21/09/2009 13:03



Pour enlever le doute à Peco : "AnB est trop fortE" ! ^^
Je ne sais pas s'il faut de la force pour lire et finir la lecture d'un livre qui nous paraît ennuyeux mais de la patience...
Je suis patiente.

En revanche, je tiens à le dire : il m'est déjà arrivé de ne pas finir un livre, peut-être même deux ou trois...
C'est que parfois, l'ennui est trop important... Ou que l'intrigue ne nous captive pas plus que cela...


A bientôt Peco.



Quichottine 17/09/2009 15:06

Voilà donc le livre dont tu me parlais... Je comprends ta désillusion.Je ne le connais pas. Je me dis qu'il y a plein de livres pour évoquer les différences. D'ailleurs, tu me donnes une idée. Si je mets la main dessus très vite, je te parlerai d'un livre qui m'a beaucoup plu.Bonne fin de journée, AneverBeen.En te lisant, je pensais au livre que je n'ai jamais fini... il faudra que je m'y remette.

AneverBeen 17/09/2009 20:12



Oui, le voici, le voilà le livre...
Le "fameux" livre dans lequel il est question de 2 couleurs, le bleu et le rouge qui préfèrent se guerroyer plutôt que de fusionner pour nous offrir, éventuellement, un
beau vert.
Il me tarde de savoir quel livre a autant plu à Quichottine pour que celle-ci puisse me laisser dans le suspense.
Le suspense ? ... 
 Je dis cela, mais il est bon ce suspense qui nous amène, parfois, à de belles et/ou intéressantes surprises et/ou découvertes.


A bientôt Quichottine (par chez toi).



Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!