Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Mar

Fiction autour de Merlin

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Graal Noir ; Christian De Montella

Tome 1 : Le fils du diable


http://www.histoiredenlire.com/moyen-age/graal-noir-fils-diable.jpg


On le dit, et sait même, né d'une femme dont les âme et corps sont d'une rare pureté mais il se trouve être également le fils d'un être plus démoniaque que l'on nomme le Diable. De cette alliance atypique est né un homme aux pouvoirs et vécu extraordinaires : Merlin.

Cet enfant, devenu au fil des ans, un jeune homme aux charme et beauté, dit-on hérités de son maléfique géniteur, indubitables, et au destin unique et prometteur, héritera, à sa majorité, de grands pouvoirs mais avant cela, Merlin se devra de lutter contre la Mal provenant d'autres êtres, fantastiques et humains, en plus de son Malin paternel qui le nargue et le poursuit au cours et par le biais de ses songes. Ce n'est pas seul que Merlin fait et fera face à la providence puisque Blaise, ses Maître et père de coeur, se fait et fera présent, tant qu'il le pourra, auprès de ce jeune homme au destin incroyable.

Que les mal et bien s'affrontent entre tous et en cet homme magique, fantastique ; et que les Monde et monde en ressortent embellis.

 

http://www.images-chapitre.com/ima1/original/344/25331344_5866268.jpg


"Merlin,

ou bien tu laisses parler en toi ta nature diabolique et tu feras le malheur de l'humanité ;

ou bien tu apprends à la maîtriser grâce à ta nature humaine qui te vient de ta mère et tu réussiras de grandes choses.

Soit tu es l'esclave de ta nature et de ton destin, soit tu en es le maître."

 

Le tome 1, soit Le fils du diable, de la série Graal Noir de De Montella m'a agréablement, et en toute simplicité, divertie. Nous n'avons pas affaire à de la grande littérature assommante et mettant en avant la légende arthurienne dont Merlin fait communément parti mais à une lecture fantastique mettant à l'honneur un personnage qui en aura inspiré plus d'un et que l'on aura même retrouvé chez Disney par le biais d'une animation que nous affectionnons grandement.

Christian De Montella propose une fiction autour de Merlin et plus précisément de ses origines et existence. De Montella imagine donc que le réputé magicien serait le fruit d'un pseudo-viol, plus en l'âme que de corps, et que ce même aurait du lutter contre une nature démoniaque innée avant, d'éventuellement, devenir ce magicien que nous connaissons car nous ne savons encore si le Merlin de De Montella a appris à maîtriser sa nature diabolique...

Pour savoir ce qu'il en est du Merlin de De Montella, il nous faudrait prendre connaissance des autres tomes de la série. Hélas ! Ce ne sera pas pour de suite et il n'est pas certain, bien loin de là, que ce soit pour tantôt car si nous nous sommes retrouvée à lire le Tome 1 de cette série, c'est parce que nous manquions de lecture le temps d'un weekend et qu'un proche n'avait que ce livre, paraissant comme captivant et sans complexité, a nous proposer. J'avouerai qu'en me prêtant à la lecture de ce livre, je ne pensais pas me prendre autant à l'intrigue de ce même. Les premières pages de ce premier tome étaient pour renforcer mon avis premier ; puis, aux pages suivantes, je me suis, finalement, et entre bienheureusement (car il est toujours jouissif de prendre plaisir à une lecture) et malheureusement (car les séries ont pour principal inconvénient d'être ce qu'elles sont), surprise à apprécier ce livre dont je commençais, dès la première grande partie, à regretter une fin en suspens. Devrai-je attendre longtemps avant d'avoir connaissance de la suite des évènements ? Aurai-je seulement un jour connaissance de ces mêmes ?

Arrivée à la fin du Fils du diable, je n'ai pas manqué, lorsque l'occasion s'est présentée, de laisser entendre au prêteur de bouquin, et bien loin d'être un grand lecteur puisqu'il n'a su encore arriver au bout de la lecture du livre actuellement commenté et partagé par le biais de ces espace et billet, qu'il pouvait songer à investir dans la suite de la série. Sachons que le prêteur étant un proche parent, l'on s'est autorisée plus aisément à laisser entendre nos attentes ;)

Je doute que ces dernières soient prises en compte même si je pense, et plus, qu'elles furent correctement entendues. Mais qui ne tente pas, ne saura pas ! Et alors, qui pourrait m'assurer savoir ce qu'il en sera de la suite, par la suite ?

Ainsi, vous comprendrez, camarades, que Le fils du Diable de la série Graal Noir nous a diverti, et ce autant en son fond qu'en sa forme. Certes ! il y ait des mots qui nous étaient inconnus mais de manière générale, la lecture de ce livre ne demande pas à être un adepte de l'orthographe. Aussi, le fait que le livre soit construit en chapitres, eux-mêmes comprenant des sous-parties, nous permet une lecture simplifiée. Ce livre fantastique est un livre jeunesse, conseillé à partir de 13 ans. Les choix et proposition d'âge pourraient bien être expliqués par la présentation de scènes violentes et érotiques ; bien que le lecteur soit protégé de tous détails susceptibles de le sensibiliser.

Enfin, nous finirons le partage en traitant, sans approfondir le sujet afin de ne pas vous démotiver dans votre lecture de ce présent billet sur lequel je pense m'attarder plus que je n'aurais pu le songer, le contenu du livre. J'ai apprécié de retrouver Merlin en un autre âge, une autre période de sa vie. Cela m'a fait songé à une série récemment parue sur les écrans dont le titre n'est autre que le prénom du réputé magicien Merlin, nous présentant également la jeunesse de Merlin mais ce, évidemment, d'une manière autre que celle de De Montella puisque l'on met aussi en avant, et par le biais de la série, la jeunesse du Roi Arthur. Aussi, dans le livre de De Montella nous retrouvons d'autres pesonnages non méconnus, tel que Morgane ; la maléfique magicienne...

Un quête, de la magie, des personnages fantastiques et/ou maléfiques, des combats, de la romance, véritable ou non...

Comment ne pas succomber au contenur du livre ? AneverBeen aura succombé, ne fut point épargnée ! Merlin l'aura ensorcelée bien qu'elle se montre encore lucide et sait qu'elle ne pourrait se permettre d'alourdir sa PAL pour retrouver le magicien qui aura su aussi bien la charmer par le biais d'un animé signé Disney que par le biais des séries télévisée et Graal Noir.

Graal Noir l'aura captivée mais ne l'aura pas, entièrement, envoûtée ;)

Commenter cet article

Quichottine 22/03/2011 08:53



Je suis très en retard dans mes réponses chez moi... Il me faudra plusieurs jours encore. Je te prie de m'en excuser.


As-tu une Mijoty prête à joindre aux autres ? Ce serait bien.


 


Que ta journée soit belle, AneverBeen.



AneverBeen 24/03/2011 19:33



Que Quichottine prenne le temps de revenir parmi nous. Je sais me montrer patiente :)


Tu as récemment fait la rencontre de notre Mijoty ;)


Nous avions laissé entendre une promesse. Cette même fut tenue.



Quichottine 19/03/2011 16:49



J'aime bien la façon dont tu sais rester à peu près neutre quad tu parles d'un livre qui t'a plus, sans trop...



AneverBeen 21/03/2011 14:19



Il faille songer que tous n'auraient pas le même avis que moi au sujet de ce livre ; comme cela peut en être le cas au sujet d'un film, un plat, une peinture,
une personne...


Les goûts et les couleurs, comme les affinités, dit-on et pourrait-on dire, ne se discutent pas... Ou en tout cas, pas aussi facilement que cela ^^


Quichottine serait-elle de retour ?


J'eus connaissance de réponses à certains de mes messages sur son espace mais suis toujours dans l'attente de celles en rapport avec un projet ;)


 



Chris 14/03/2011 13:36



Coucou AnB,


J'espère que tes problèmes de connexion se rétabliront vite.


Même si tu ne passes pas par chez moi, c'est toujours un réel plaisir de venir te lire et te laisser un petit mot amical.


J'aime le Roi Arthur, les Chevaliers de la Table Ronde et ce qui y attrait.


Bon début de semaine et à bientôt.



AneverBeen 16/03/2011 09:52



Les problèmes de connexion ont été résolus en début de semaine. En voilà une nouvelle ; une bonne ? ^^


Merci, Chris, d'être présente et de ne pas toujours m'attendre avant de venir, à ton tour, t'égarer, même si ce n'est qu'un court temps, dans nos
allées.


Cela est un réel, même si ce n'est que par le biais du virtuel, plaisir de te retrouver, ici comme là-bas, chez les coincoins ;)


Se peut-il donc que Dame Coincoin ait donc également un faible pour l'animation de Disney intitulée Merlin ?


C'est l'un de nos Disney fétiches :)


Nous voici en mi de semaine ; que ce même te soit agréable Chris.


A bientôt !



cerise sur le pinceau 13/03/2011 17:51



Comme tu écris bien, c'est un réel plaisir de lire ces quelques lignes. J'aime beaucoup les histoires du diable, du bien et du mal.


Merci de partager ton avis, ce livre m'envoute déjà et je n'ai qu'une envie c'est le lire. J'espère que tes problèmes de connexion ne dureront pas, à très vite!



AneverBeen 16/03/2011 09:47



Ravie de te procurer du plaisir par le biais de nos partages et écrits. Cela apporte, est jouissif, à apprendre :)


Si tu te prêtes à la lecture de ce livre, de cette série, n'hésite pas à nous en tenir informée et à nous faire part, à ton tour, de ton avis !


J'ai récupéré la connexion. Je suis donc de retour :)


A très vite, Cerise !



Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!