Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 Oct

Et si Vie rimée avec Poésie ? ...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Le Cercle des Poètes Disparus ; N.H. Kleinbaum

 

En quête de liberté psychique... A défaut d'être physique !


Au prestigieux collège de Welton, seuls les meilleurs élèments sont acceptés et de ces mêmes nous en faisons des Grands. Ainsi, pour assurer la réputation de Welton, le directeur de l'établissement, Mr Nolan, impose à ses élèves et au sein du collège quatre valeurs qui sont les Tradition, l'Honneur, la Discipline et l'Excellence. Les élèves se retrouvent donc sous pression, en tout cas le sont ceux qui forment un groupe de copains : Neil, Knox, Charlie, Meeks, Cameron et le nouvel arrivé, Todd. Révisions, Soumission et Obéissance font de ces jeunes garçons de Bons Elèments, et par ailleurs Pions car de leur vie sur les instants présent et futur, ils ne sont pas maîtres. Mais cela, il s'en feront lucides seulement à la rencontre de Mr Keating, le nouvel enseignant en lettres, qui pour ouvrir les yeux et esprit de ses nouveaux élèves va user de méthodes qui se feront originales au sein de Welton mais aussi, et surtout, va donner goût à la Poésie aux garçons qui jusque là se faisaient endormis, simples pantins...

 

      Cueille le jour, sachant profiter de l'instant présent, sans penser à ce que fut hier et ce que sera demain...

 

"N'ayez aucune crainte, vous apprendrez ce que cette école exige que vous sachiez ; mais, si j'accomplis toute ma tâche, vous apprendrez bien plus encore. Par exemple, vous découvrirez le plaisir des mots ; parce que, en dépit de tout ce qu'on a pu vous dire, les mots et les idées ont le pouvoir de changer le monde."

Chapitre V ; Keating à l'intention de ses élèves.

 

"Deux routes se sont offertes à moi ; j'ai choisi la moins fréquentée et cela a fait toute la différence."

Chapitre IX ; Keating cite Frost.

 

"Bien, à présent, je veux que vous trouviez votre propre cadence, votre propre façon de marcher. Je ne vous demande pas de faire les clowns, mais de prendre conscience de votre individualité. Allez-y, le pavé est à vous !"

Chapitre IX ; Keating à l'intention de ses élèves lors d'un exercice illustrant le conformisme.

 

"Je m'en allai dans les bois parce que je voulais vivre sans hâte. Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie ! Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie. Pour ne pas découvrir, à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu."

Chapitre XIII ; Keating ouvrant une séance du Cercle.

 

Le livre de Kleinbaum m'a plue, conquise. Dès la lecture des premières pages, je ne douta pas que ce livre serait lu en son intégralité et sur un court temps. Les mots posés par l'auteur allaient être dévorés de mes yeux et les personnages principaux et au coeur du Cercle allaient m'être, pour la majorité, sympathiques. Nous nous doutons assez rapidement du déroulement de l'intrigue mais nous nous laissons volontiers prendre à la lecture du Cercle des Poètes Disparus, suivant nos six jeunes hommes, bien que trois d'entre eux se font plus présents sous la plume de Kleinbaum, et le nouvel enseignant en lettres. Mr Keating est un professeur que l'on ne pourrait que désirer. Il est celui qui se distingue des autres par ces méthodes d'enseignement libérales et anticonformistes. Il est certes à Welton pour divulguer ses savoir et connaissances mais aussi pour ouvrir l'esprit de ses élèves et les rendre maîtres de leur propre providence. Mr Keating est d'une brillante si ce n'est illuminante présence.

Nous avons eu sourire à la lecture du livre de N. H. Kleinbaum, qui pourtant pourrait nous sembler, peu ou prou, engagé et porteur d'une vérité, et plus... On a souri de ce professeur qui invite ses élèves à le nommer et interpeller de la manière suivante : "Ô capitaine ! mon capitaine", été sensible à certains sujets traités ainsi que par les aspects poétique et philosophique dont fait preuve le contenu du livre ; puis, touchée. Point de larmes mais le contenu de ce livre est si "vrai". On a apprécié Le cercle des poètes disparus ; et ce même, ne sera pas considéré comme un simple roman "lu et apprécié"...

Sachant que le livre de Kleinbaum fut adapté sur ce que certains nomment "la toile", je ne vous cacherais pas que le visionnage de l'adaptation de ce même est prévu ; de plus, nous savons que le Professeur Keating fut interprété par un acteur que nous ne désapprécions pas, Robin Williams

Je ne sais donc ce qu'il en sera de et pour vous, mais pour ma part, je suis ravie d'avoir tenu et eu entre mes mains et sous ma paire d'yeux Le cercle des poètes disparus par lequel les mots font plus que divertir mais prennent sens.

Commenter cet article

Quichottine 06/10/2010 11:57



Je n'ai pas lu le livre... mais j'ai vu le film.


J'espère qu'il te plaira autant. C'est un film que j'ai adoré, vraiment.


 


Passe une belle journée, AneverBeen. Merci pour ce nouveau partage qui me ravit.



AneverBeen 06/10/2010 13:31



Ce fut fait ;)


Le film m'a autant, si ce n'est davantage, plu que le livre !


Ravie que ce partage t'ait plu Quichottine, j'espère qu'il en sera de même pour celui correspondant au film.


De nouveau, un bon après-midi par chez toi de notre part.


 


A bientôt...



annielamarmotte 05/10/2010 08:20



je n'ai pas lu...... à mettre sur ma liste... pas vu le film non plus d'ailleurs



AneverBeen 05/10/2010 17:33



Je ne peux que conseiller vivement à Annie la marmotte de prendre note du livre de Kleinbaum.


J'ai, pour ma part, pris temps, très récemment, de visionner l'adaptation cinématographique de ce même livre et pense ne pas tarder pas à vous le partager sur
cet espace. D'avance, je peux faire savoir à Annie que le film m'a, également, plu et touché.


A bientôt.



Hécate 04/10/2010 14:16



J'avais été si emportée d'enthousiasme par ce film !....Jamais oublié ,et voilà que je découvre que c'est aussi un livre  ...Merci .


                                                                        
Hécate



AneverBeen 05/10/2010 08:25



J'ai récemment visionné le film qui m'a également et autant, si ce n'est un petit plus, touché que le livre. Je n'ai pas eu de larmes à la lecture du livre
alors qu'au moment du visionnage, et en fin de film pour être précise, j'ai eu les yeux presque embués ! Robin Williams est un brillant acteur et est aussi illuminant que son personnage, Keating
! :)


Le film m'a donc, au final, plu.


Hécate serait-elle d'avis à lire le livre à l'origine de ce touchant film ?


Je le lui conseille vivement car même si le film s'avère être assez fidèle au livre de Kleinbaum, le livre vaut, tout de même, d'être lu :) Bien qu'il
aurait été préférable, me semble-t-il, de lire le livre avant d'en visionner l'adaptation cinématographique.


Libre à elle, désormais...


 


De nouveau, une belle et bonne journée à Hécate de notre part.


 


A bientôt...



Chris 04/10/2010 13:59



J'ai vu et revu le film... 


Ton enthousiasme pour le livre me donne très envie d'être lu.


Bonne journée et bon début de semaine AnerverBean ainsi qu'à ta petite famille.



AneverBeen 05/10/2010 08:18



Pour ma part, j'ai visionné très récemment le film qui m'a, également, plu. Je ne fus pas déçue. Assez fidèle au livre bien qu'il y ait eu des suppressions
compensées par quelques ajouts :)


Le livre vaut, tout de même, d'être lu :)


Merci Chris.


 


A bientôt.



Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!