Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Mar

Où deux lignes parallèles amènent à un même point...

Publié par AneverBeen  - Catégories :  #Books

Le théorème de Cupidon _ Agnès ABECASSIS 

 

Quatrième de couverture : 

 

Théorème de Cupidon (déf.) : deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l'une pour l'autre. 

 

Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais elle fuit les histoires d'amour. Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu'à conclure. Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas. Enfin, c'est ce qu'ils croient... Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie romantique à deux voix, l'une féminine, l'autre qui a mué.

Première de couverture _ Livre de Poche - Le théorème de Cupidon _ Agnès ABECASSIS

Première de couverture _ Livre de Poche - Le théorème de Cupidon _ Agnès ABECASSIS

Avis :

 

Ce roman est une comédie romantique qui en cette période quelque peu austère apportera légèreté, divertissement, humour et nostalgie ! 

Légèreté car entre romance, humour et intrigue sans grande surprise, ce livre divertit avec simplicité. 

Divertissement car entre deux temps actifs ou à vaquer à des distractions autres, malgré son manque de fantaisie et sans fin inattendue, Le théorème de Cupidon est prenant et se découvre avec envie et facilité. 

Humour car l'auteure, Agnès ABECASSIS, a une culture qu'elle communique par le biais de clins d'oeil qui accentuent l'aspect humoristique du livre. Puis, le registre est celui-ci : Comédie romantique comme l'est la saga Le journal de Bridget Jones d'Helen FIELDING. 

Nostalgie car les allusions et clins d'oeil nous font replonger dans nos propres culture dont cinématographie et souvenirs. A chaque chapitre, l'auteure soumet un titre de film accompagné d'un extrait : Men In Black, Vol au-dessus d'un nid de coucou, Ce que pensent les hommes, Pretty Woman et tant d'autres de divers registres ! Les propositions ne sont pas forcément en lien direct avec le chapitre mais on comprend le principe et le souhait de vouloir faire écho à la trame du livre qui ferait également une bonne comédie romantique sur petit GRAND écran. Pour le coup, une production anglaise ou américaine pourrait se charger de l'affaire. Et la production ne nécessiterait pas forcément un gros budget. ;)

On apprécie le fait que les protagonistes prennent chacun leur tour la parole. Les flashbacks occasionnels forment le lien qui explique et renforce l'étroite et indirecte relation entre Adélaïde et Philéas. Le final ne fait que renforcer ce même qui est tel un fil conducteur dont la boucle fut bouclée. Sans ce dernier, le pré-final accordant brièvement la voix à Adélaïde n'aurait pas suffi à boucler le livre. Donc, bien que la fin ne soit pas si surprenante que cela, elle est bien telle quelle. 

Pour la version Livre de Poche, le roman présente une belle couverture, a une efficace quatrième de couverture et contient un sommaire en fin de livre soumettant les références cinématographiques soumises en introduction à chaque chapitre. Sans prendre en compte les retours en arrière, le roman comprend 31 chapitres. 

 

Je renouvellerai avec Agnès ABECASSIS. Le roman Toubib or not toubib m'inspire. 

 

Et vous, avez-vous déjà eu l'occasion de lire cette auteure ? Si oui, quel(s) romans et qu'en avez-vous pensé ? 

 

 

 

Commenter cet article

Quichottine 28/03/2020 12:03

Je ne l'ai jamais lue... mais tu m'en donnes envie.
Passe une douce journée.

AneverBeen 29/03/2020 08:50

En cette période où l'actualité peut créer le stress, l'angoisse et la psychose, cette lecture fit du bien. :)
Je ne connaissais pas ABECASSIS et ai apprécié la rencontre. Je réitérerai.
Si Le Théorème de Cupidon t'inspire, je peux te l'envoyer. Cela me ferait plaisir de me prêter à l'envoi d'un courrier.
D'ici là, que le ciel reste bleu plus que gris !
J'ai un bon mental mais ne suis pas insensible face à la crise sanitaire et quand l'oisillon peut être de sortie, ce n'est jamais sans aucune séquelle.
Bise, Quichottine.

Archives

À propos

Qu'il soit petit ou GRAND, en mot ou/et en image, en ce lieu, Chez Elle, le Partage est de convenance. A vos aises, toutes et tous êtes les bienvenu(e)s!